Ce que propose la Convention citoyenne pour le climat pour l’après-crise sanitaire

Les Échos viennent de publier un article sur des mesures proposées par la Convention Citoyenne pour le Climat pour organiser l’après-crise sanitaire. Extrait :

Réglementation de l’utilisation de l’épargne réglementée, rénovation globale des bâtiments, parc automobile propre… Les Français tirés au sort pour trouver des solutions au réchauffement climatique ont envoyé cinquante propositions au gouvernement, que « Les Echos » ont pu consulter. Leur objectif : que la France élabore une sortie de crise écologiquement responsable.

En pleine pandémie de Covid-19, de plus en plus de voix s’élèvent pour dire que le « monde d’après » la crise ne pourra pas ressembler à celui d’avant. Parmi celles-ci, celles des citoyens de la Convention pour le climat, qui planchent depuis six mois sur des solutions au réchauffement climatique. Ils ont transmis vendredi cinquante propositions (sur les 150 qu’ils ont élaborées) au président de la République ainsi qu’au Premier ministre, à la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne et au ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

Ces suggestions de mesures que « Les Echos » ont pu consulter, n’ont pas été rendues publiques car elles ne sont ni finalisées ni votées . Mais les membres de la Convention les ont choisies pour leur « effet positif sur le climat, […] sur l’activité économique à court ou moyen terme dans un esprit de justice sociale, ainsi [que] sur la santé et le bien-être des populations »…

Lire l’ensemble de l’article sur Les Échos

Accéder au site de la Convention Citoyenne pour le Climat