News

Propositions pour diviser par 2 le bilan carbone des bâtiments de la Ville de Châteaugiron 💡

En partenariat avec l’Agence Locale de l’Energie et du Climat du Pays de Rennes (ALEC), l’Association du Collectif Ecocitoyen pour Châteaugiron a réalisé une étude des émissions directes de carbone des bâtiments communaux et de l’éclairage public.

Cette étude a été présenté au Maire de la Ville et aux élus de la commission développement durable le 16 décembre dernier.

L’étude complète est disponible ici

Contexte de l’étude réalisée

Le réchauffement climatique est une réalité. Les derniers rapports des expert du GIEC sont éloquents.

Par ailleurs, le contexte réglementaire impose aux collectivités de mettre en place un plan d’actions pour réduire leurs consommation d’énergie, leur dépendance aux énergies fossiles et pour augmenter la production d’énergie renouvelable.

De plus, la forte évolution actuelle des prix des énergies doit être prise en compte pour maîtriser les dépenses de fonctionnement.

Les élus de la Ville de Châteaugiron ont signé le Pacte pour la Transition. Ils ont engagé des premières actions, et un point d’étape sera planifié, sur le premier trimestre 2022, pour présenter leur plan d’actions.

Sur l’année 2020, les émissions étaient évaluées à 428 tonnes de CO2, soit l’équivalent d’un trajet de 1,7 millions de km parcouru en voiture.

Pourquoi cette étude ?

L’association souhaite faire le bilan carbone des infrastructures publiques de Châteaugiron, afin de savoir d’où on part et quelles sont les évolutions sur les dernières années.

La suite

L’association va réaliser cette étude avec la même méthodologie tous les ans, pour suivre les évolutions des consommations et du bilan carbone. Notre idée est de mettre en perspective les diminutions des consommations avec les actions mises en place par la commune.

L’ALEC du Pays de Rennes pourrait accompagner les services de la Ville pour suivre et optimiser ses consommations énergétiques, mais également pour monter des projet de décarbonation.

Rapidement

L’association souhaiterait pouvoir informer ses adhérents et les habitants du plan d’actions CO2 de la Ville pour les prochaines années.

Nous avons également quelques idées

Nous avons ajouté des idées d’actions, imaginées avec les compétences techniques et les expériences des membres du collectif et de l’ALEC du Pays de Rennes.

Synthèse des consommations d’énergie des bâtiments de la Ville 🥤

Les bâtiments sont classés en fonction de leur consommation énergétique (axe vertical) et de leur consommation par mètre carré (axe horizontal).

Les bâtiments les plus consommateurs sont en haut du graphique. Ceux qui consomment le plus d’énergie par rapport à leur surface sont situés à droite du graphique.

La consommation énergétique par mètre carré se situe en moyenne à 110 kWh EF/m², soit environ 10% au-dessus de la moyenne des bâtiments des communes adhérentes au CEP du Pays de Rennes (Données ALEC – Hors ville de Rennes).

9 bâtiments représentent 75% des consommations totales d’énergie. Il faut donc travailler sur ces bâtiments en priorité.

Types d’énergies consommées 📊

Le mix énergétique de la Ville de Châteaugiron est largement carboné. Il est basé sur le gaz et du fioul, à hauteur des 2/3 des consommations des bâtiments publics.

Seuls 9% de l’énergie consommée par les bâtiments publics est produite de manière renouvelable, par la chaudière bois de la piscine (gestion Communauté de Communes).

Bilan carbone actuel 📊

Les émissions 2019 et 2020 sont équivalentes à la moyennes des 7 dernières années, à savoir 426 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent de 1,7 millions de km parcourus en voiture.

Les émissions de carbone sont à peu près stable depuis 2014. Il n’y a pas de baisse engagée. Hors, la France s’est engagée à atteindre la neutralité carbone en 2050. La Ville de Châteaugiron doit donc engager la baisse de ses émissions de carbone.

Stratégie Nationale Bas Carbone

Propositions d’actions pour la réduction de 50% du bilan carbone de la Ville 📉

Des solutions pour réduire la dépendance aux énergies fossiles. Les actions proposées ci-dessous sont éprouvées. Elles sont mises en place par de nombreuses collectivités et entreprises.

Action 0 : améliorer le suivi énergétique

Pendant l’année 2020, nous avons constaté que des bâtiments de la Ville n’ont pas été utilisé à cause du covid. Cependant, ces mêmes bâtiments ont continué à être chauffé, voir pour certains plus chauffés que d’habitude.

La meilleure énergie est celle que l’on ne consomme pas.

La Ville réalise déjà un suivi de ses consommations d’énergie. Cependant, il doit donc être renforcé et réalisé de manière plus fréquente pour être dans l’anticipation et non dans la réaction.

Ce suivi les conso d’énergies et d’eau du patrimoine peut être par les experts indépendants de l’ALEC du Pays de Rennes.

Action 1 : améliorer la régulation et la conduite des systèmes de chauffage et de ventilation

Dans la continuité de l’action 0, la Ville doit équiper ses bâtiments de systèmes de régulation performant permettant d’optimiser la conduite des installations thermiques et donc de réduire ses consommations d’énergie.

Action 2 : isolation des bâtiments

L’Orangerie est un ancien bâtiment. C’est l’un des plus émetteurs de carbone. Par ailleurs, le Prieuré montre des consommations par mètre carré deux fois plus élevées que la moyenne des bâtiments de la Ville.

Ces deux bâtiments doivent donc faire l’objet d’audits énergétique pour qu’ils soient ensuite isolés.

Action 3 : étudier et installation réseau de chaleur ENR

Un réseau de chaleur alimente en énergie un ensemble de bâtiment pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire. Il est alimenté par une ou plusieurs centrales de production de chaleur.

Les réseaux de chaleur se développent fortement en France. Il en existe plus de 800. C’est un outil stratégique pour les Villes puisqu’il permet de décarboné rapidement l’énergie consommée par les bâtiments raccordés.

Les bâtiments ci-dessous ont été identifiés.

Bâtiments chauffés de manière collective proches les uns des autres

Les atouts d’un réseau de chaleur à Châteaugiron alimenté par une énergie renouvelable sont :

L’ALEC du Pays de Rennes peut réaliser une note d’opportunité gratuite. Cette première étape permet de confirmer ou non l’intérêt de créer un réseau de chaleur dans Châteaugiron.

Plus d’informations : sur le site de Via Seva, dans l’enquête annuelle des réseaux de chaleur et de froid 2021, et sur le site de l’AMORCE

Action 4 : étudier et installer des chaufferies bois 🪵

Les deux bâtiments les plus émetteurs de CO2 sont l’Orangerie et le Château. De plus, la chaufferie du Château (au fioul) doit être rénovée prochainement.

Pour ces deux bâtiments, il faudrait lancer une étude de faisabilité pour mettre en place des chaufferies bois pour alimenter en chaleur dans ces deux bâtiments.

Action 5 : acheter de l’électricité renouvelable ☀️

La Ville de Châteaugiron achète sont électricité via un groupement d’achat. Ce groupement d’achat propose un lot avec de l’électricité d’origine renouvelable HVE (Haute valeur environnementale) qui correspond à de l’électricité produite par des installations d’énergie renouvelable locales.

A noter que le réseau de chaleur ENR permettrait aussi de décarboner les écoles privées, le cinéma, l’EHPAD et le collège. Ces baisses d’émissions de CO2 ne sont pas prises en compte dans le graphique ci-dessus.

L’ALEC du Pays de Rennes en quelques mots :

L’agence locale de l’énergie et du climat du Pays de Rennes est une association dont les adhérents sont des collectivités locales, des entreprises et des associations qui s’engagent sur un chemin de sobriété, d’efficacité énergétique et de développement des énergies renouvelables. Elle intervient sur 76 communes, représentants près de 500 000 habitants.

Elle accompagne les citoyens, collectivités et professionnels sur de nombreuses missions :

  • Bilan annuel des consommations et dépenses d’énergie et d’eau
  • Planification : Accompagnement à l’élaboration d’un programme pluriannuel d’actions pour le patrimoine communal
  • Aide à la décision : Prédiagnostic énergétique, caméra thermique …
  • Aide à l’exploitation
  • Fonctionnement et confort
  • Sensibilisation

Le catalogue complet des missions est disponible ici

L’ALEC du Pays de Rennes accompagne financièrement les projets de chaleur renouvelable :